La création monétaire ex nihilo que pratiquent les banques

Vulgarisation des procédés de création d’argent par la banque centrale américaine – la Réserve Fédérale – Où comment l’argent est crée à partir de dette et pourquoi il est virtuellement impossible de s’en débarrasser…

Extrait du Film Zeitgeist: Addendum :

« Par essence, la création monétaire ex nihilo que pratiquent les banques est semblable, je n’hésite pas à le dire pour que les gens comprennent bien ce qui est en jeu ici, à la fabrication de monnaie par des faux-monnayeurs, si justement réprimée par la loi. Concrètement elle aboutit aux mêmes résultats. La seule différence est que ceux qui en profitent sont différents. »

« le mécanisme du crédit aboutit à une création ex nihilo de monnaie et de pouvoir d’achat au détriment de la collectivité. »

« La création de pouvoir d’achat ex nihilo par simple jeu d’écritures par le mécanisme du crédit explique ce que certains auteurs ont appelé ingénument les « miracles » du crédit. En réalité les « miracles » du crédit pourraient être comparés aux « miracles » que réaliserait à son profit une association de faux-monnayeurs qui prêterait moyennant intérêt la fausse monnaie qu’elle fabriquerait. Dans les deux cas la stimulation de l’économie serait identique, seuls différeraient les bénéficiaires de la création de monnaie. »

« Le mécanisme du crédit est une source de spoliation, d’injustice et de démoralisation. Générateur de déséquilibres, il donne naissance à un affairisme malsain et à une spéculation effrénée, et mène les sociétés qui l’utilisent de crise en crise. »

« En fait la création de monnaie et de pouvoir d’achat par le mécanisme du crédit qui correspond au marché des euro-monnaies aboutit sur le plan international à une gigantesque escroquerie. »

«Plus la quantité de monnaie augmente dans un système de couverture fractionnaire des dépôts, plus elle est désirée. L’offre de monnaie ne satisfait jamais la demande: elle ne fait que l’exciter. Comme une stimulation artificielle introduite dans le corps humain, elle crée un désir sans cesse accru d’une stimulation plus grande; et plus elle lui est accordée, et plus insatiable en devient ce besoin dévorant.» (Amasa Walker, The Science of Wealth, 1867, Little, Boston, Book III, Part II, pp. 156-157) [A:184]

Maurice Allais, La Création de monnaie et de pouvoir d’achat par le mécanisme du crédit et ses implications, 1974.

L’arnaque de la création monétaire : http://lucadeparis.free.fr/infosweb/creation_monnaie.htm

10624955_755080381205439_4727299421950496413_n

10574388_755089027871241_2615536530080937429_n

10703593_761366840576793_6106808232545634593_n

10599292_755089784537832_1779202121547715293_n

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s