La civilisation c’est la culture du contrôle

civivi-compressor

 » Une civilisation, c’est un petit groupe de gens contrôlant un large groupe via les institutions propres à cette civilisation. Si ces gens se trouvent au-delà des frontières de cette civilisation, alors ce contrôle prendra la forme d’armées et de missionnaires (des spécialistes religieux ou techniques). Si les gens à contrôler sont à l’intérieur des limites de la ville, de la civilisation, alors le contrôle pourra prendre la forme de militarisation domestique (la police, etc.). Cependant, il est moins coûteux et moins ouvertement violent de conditionner certains comportements via la religion, l’école, ou les médias, et d’autres moyens du genre, que par l’usage de force pure et simple (qui nécessite un investissement conséquent en armement, surveillance et en travail).

Cela fonctionne très bien en combinaison avec le contrôle économique et agricole. Si vous contrôlez l’approvisionnement en nourriture et autres nécessités de la vie, les gens doivent faire ce que vous dites, ou mourir. La survie des gens des villes dépend intrinsèquement des systèmes de nourriture contrôlés par les dirigeants.[…]

Pour un contrôle plus efficace, les dirigeants ont combiné le contrôle de l’alimentation et de l’agriculture avec un conditionnement qui renforce leur suprématie. Dans la société capitaliste dominante, les riches contrôlent l’approvisionnement en nourriture et en nécessaire vital, et contrôlent aussi le contenu des médias et des programmes scolaires. Les écoles et les lieux de travaux servent de processus de sélection: ceux qui démontrent leur aptitude à coopérer avec ceux au pouvoir en se comportant sagement et en exécutant ce qu’on leur demande de faire à l’école et au travail accèdent à des emplois mieux payés et moins épuisants. Ceux qui ne peuvent ou ne veulent effectuer ce qu’on leur demande sont exclus de l’accès facile à la nourriture et au nécessaire vital (n’ayant accès qu’aux emplois les plus ingrats), et doivent travailler très dur pour survivre, ou s’appauvrir et/ou devenir SDF. Les gens siégeant au sommet de cette hiérarchie ne connaissent rien des violences économiques et physiques imposées à ceux d’en bas. Un système d’exploitation rationalisé ainsi augmente l’efficacité générale, en réduisant les chances de résistance ou de rébellion de la population. « 

Pour lire l’article en entier, cliquez ici : http://partage-le.com/2015/02/1084/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s