La loi naturelle

. Introduction à la philosophie et la pensée amérindienne (Russell Means ~ 1ère Partie) Si vous avez oublié les noms des nuages alors vous avez perdu votre chemin (1ère partie) Une introduction à la pensée et à la philosophie amérindienne   par Russell Means   ~ Extraits traduit de l’anglais par Résistance 71 ~     -o-o- Résistance 71 -o-o-   […]

, , , , ,

Poster un commentaire

Introduction à la philosophie et la pensée amérindienne

. Introduction à la philosophie et la pensée amérindienne (Russell Means ~ Présentation) “Nous avons besoin d’une grande vision et la personne qui l’obtient doit la suivre comme l’aigle recherche le bleu le plus profond du ciel” ~ Crazy Horse ~   Si vous avez oublié les noms des nuages alors vous avez perdu votre chemin […]

, , , ,

Poster un commentaire

On débranche le patriarcat

.  » Je pense que l’endroit exact par où commencer, c’est la compréhension, d’un point de vue historique, de l’endroit où nous nous trouvons actuellement, parce que nous sommes non seulement à la fin de l’ère du patriarcat, mais aussi à celle d’un cycle temporel. Les Hindous l’appellent le « Kali Yuga », l’âge de […]

, , , , , ,

Poster un commentaire

Beyond the beyond, au-delà de la lumière

.

, , , ,

Poster un commentaire

Se libérer de la société

.  » Se libérer de la société suppose de n’être ni ambitieux, ni cupide, ni en proie à la compétition. Cela signifie n’être rien en regard d’une société, elle-même en proie à l’ambition d’être quelque chose. Mais ceci, voyez-vous, est extrêmement difficile à accepter car vous risquez d’être piétiné ou laissé de côté, vous n’aurez […]

, , , , , ,

Poster un commentaire

De la servitude moderne – Chapitre I : Épigraphe

. « Mon optimisme est basé sur la certitude que cette civilisation va s’effondrer. Mon pessimisme sur tout ce qu’elle fait pour nous entraîner dans sa chute. » .

Poster un commentaire

De la servitude moderne – Chapitre II : La servitude moderne

. La servitude moderne est une servitude volontaire, consentie par la foule des esclaves qui rampent à la surface de la Terre. Ils achètent eux-mêmes toutes les marchandises qui les asservissent toujours un peu plus. Ils courent eux-mêmes derrière un travail toujours plus aliénant, que l’on consent généreusement à leur donner, s’ils sont suffisamment sages. […]

Poster un commentaire

De la servitude moderne – Chapitre III : L’aménagement du territoire et l’habitat

. À mesure qu’ils construisent leur monde par la force de leur travail aliéné, le décor de ce monde devient la prison dans laquelle il leur faudra vivre. Un monde sordide, sans saveur ni odeur, qui porte en lui la misère du mode de production dominant. Ce décor est en perpétuel construction. Rien n’y est […]

Poster un commentaire

De la servitude moderne – Chapitre IV : La marchandise

. Et c’est dans ce logis étroit et lugubre qu’il entasse les nouvelles marchandises qui devraient, selon les messages publicitaires omniprésents, lui apporter le bonheur et la plénitude. Mais plus il accumule des marchandises et plus la possibilité d’accéder un jour au bonheur s’éloigne de lui. « A quoi sert à un homme de tout posséder […]

Poster un commentaire

De la servitude moderne – Chapitre V : L’alimentation

. Mais c’est encore lorsqu’il s’alimente que l’esclave moderne illustre le mieux l’état de décrépitude dans lequel il se trouve. Disposant d’un temps toujours plus limité pour préparer la nourriture qu’il ingurgite, il en est réduit à consommer à la va-vite ce que l’industrie agro-chimique produit. Il erre dans les supermarchés à la recherche des […]

Poster un commentaire